Transcription de la Conférence de Jean Marie Forget du 18 mars 2016

Les enjeux des pulsions : la clinique des pulsions, une clinique actuelle. Il y avait une collègue enseignante qui nous avait fait un topo pour souligner comment, dans sa classe, elle repérait que les adolescents adressaient des mots à son regard et elle était effectivement éprouvée à devoir tenir sa place d’enseignante. C’est assez logique car si vous voulez entendre avec l’oreille des mots qui sont adressés à votre regard, ça traverse votre corps. C’est ce que je trouve intéressant à développer un peu. C’est une intrication des pulsions dans le champ scopique, et une traversée du corps. J’ai déjà beaucoup développé ceci avec la question des actings, des mises en scène. Je ne vais pas y revenir. Ceci correspond à l’incidence du regard dans le monde actuel. Nous sommes un peu familiers de ces choses-là. Ce qui me semble plus intéressant, c’est de repérer comment dans les défaillances symboliques du monde actuel, les jeunes ou ceux qui cherchent à s’y repérer, vont solliciter les autres ou vont solliciter l’autre, soit dans l’imaginaire soit dans le réel. Quand on ne trouve pas une décomplétude, une rigueur dans le champ du symbolique, par la parole, quand l’autre ne témoigne pas d’une restriction……

Lire la suite…

Un signifiant nouveau

Un signifiant nouveau Face à la machine vivante venue pour les tuer, ils ont placé leur corps devant celui de l’autre et ouvert  leurs portes à la déroute en fuite. Ils ont trouvé les mots que l’on croyait perdus pour ceux qui ne sont plus …, tous réfugiés. Ils sont de toutes les races, les milieux, les religions, Témoins  vivants d’une éternelle absence, pour  prendre la parole, partager la douleur et panser les blessures  de leur humanité. Ils chantent La Marseillaise, le chant des Patriotes, et se tiennent en silence autour des lieux blessés. Ils portent une lumière, et leur corps en cercle comme une chapelle ouverte autour du vide de sens recrée le lien sacré, et fonde le lieu de l’Autre. Actualités des séminaires   Art et psychanalyse : une visite au LAAC Nous nous sommes retrouvés au musée du LAAC de Dunkerque à l’invitation de Jean-Marie BEDORET pour découvrir le travail de Françoise PETROVITCH. Voyons-Voir est le parti pris de la démarche du conservateur Richard SCHOTTE. Dès l’abord ce petit trait d’union fait chuter l’impératif et le défi de l’expression Voyons voir pour s’ouvrir aux regards croisés d’une interprétation réciproque des toiles, à une confrontation voire à une provocation……

Lire la suite…

La lobotomie n’est plus aujourd’hui chirurgicale, elle est fonctionnelle.

  « Passer son cerveau à l’autocontrôle » Le Monde du 10 février 2016 Qu’est-ce que le neurofeedback ? Le principe du neurofeedback est d’apprendre un individu à moduler son activité cérébrale et à modifier son comportement en fonction des informations reçues, le plus souvent sous forme visuelle ou auditive. L’IRM fonctionnelle en temps réel et la numérisation permet une approche plus précise et mesurable de l’arc stimulus- réponse au niveau de l’interface cerveau-machine. Le professeur Renaud Jardri chercheur au CHU de Lille déclare au Monde : « Actuellement nous cherchons à détecter les prémices des hallucinations afin d’aider les patients à mettre en place des stratégies particulières pour les éviter. » Selon lui, «  cette psychothérapie guidée par imagerie serait utile pour traiter d’autres symptômes subjectifs : les pensées intrusives, les troubles obsessionnels compulsifs, les reviviscences de traumatismes anciens mais aussi dans le cadre du bien être : les performances sportives ou intellectuelles, insomnie, anxiété… » L’industrie s’empare du concept. L’équipement automatisé peut être acheté ou loué par des particuliers (6500 à 10500 € selon le modèle) proposant une technique et un appareil non validé par la science !

Lire la suite…