Texte Fondateur

On sait que Lacan s’adressait à « tous », en prenant, bien sûr, à témoin les analystes. Aussi est-il permis de supposer que dans cette adresse, il allait à l’encontre de tout rassemblement où l’on se retrouverait « entre soi »,
indiquant ainsi la condition nécessaire pour que l’enseignement de la psychanalyse ne se dégrade pas en une pratique initiatique réservée à ceux qui auraient partagé la même expérience.

L’enseignement de la psychanalyse requiert ainsi un espace où l’analyste est appelé à élaborer ce qui, de la spécificité de son expérience, est susceptible d’être transmis, par delà la simple fascination qu’elle pourrait susciter. Certes, il y a un savoir qu’on ne peut produire qu’à la condition d’en avoir payé le prix, mais il est attesté que ce savoir ne peut valoir que dans l’adresse à tous, avec cette gageure que chacun y entende ce qu’il peut. Lire la suite…

Informations

Les conférences et rencontres organisées par l’Ecole sont pour le moment suspendues, en fonction de la situation sanitaire

Les séminaires sont organisés, soit en présentiels, soit par vidéo, soit suspendus : veuillez vous référer au responsable

___________________________________________________________________________

Décès de Moustapha Safouan

Un hommage de Elie Doumit

Fondateur de l’Ecole Psychanalytique des Hauts de France

 C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Moustapha  Safouan. De mon estime et de ma sympathie pour Moustapha Safouan, comment en parler ? C’est vainement que nous prétendons maintenir dans nos paroles, ceux qui s’absentent.

J’ai rencontré Moustapha Safouan dans les années soixante-dix à l’EFP, à l’occasion de congrès et de séminaires.

J’ai pu alors apprécier la liberté d’une pensée non tributaire des clichés du moment et le courage de ce psychanalyste étranger, dont l’accent n’avait d’égal que ses interventions aussi bien vivantes qu’argumentées.

Lire la suite

______________________________________________________________________________

Décès de Jean-Marie Bedoret

Un hommage de Guy Voisin

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Jean-Marie Bedoret. Il avait rejoint les rangs de l’Ecole Psychanalytique du Nord, Pas-de-Calais et Somme dès sa création en répondant à l’appel d’ Elie Doumit, son fondateur, en1997.

Associé aux travaux de notre École, notamment par sa participation aux différents groupes du dunkerquois, (nous nous réunissions dans un petit bureau de son service d’alcoologie du Centre Hospitalier pendant la pause déjeuner) il avait rapidement conduit une réflexion sur l’art et la psychanalyse, gageant que cette ouverture vers un  « ailleurs, aidait à penser sa vie et éviter l’échouage ». Et il m’avait sollicité pour participer à ces échanges durant lesquels j’ai appris à partager mon travail.

J’ai rencontré Jean-Marie pour la première fois dès mon arrivée à Dunkerque, en 1992, puisque nous travaillions dans le même service de protection judiciaire de l’enfance en danger. Il avait proposé de contribuer aux réflexions de groupes de « supervision », comme ils étaient appelés alors, groupes d’élaboration des pratiques socio-éducatives auprès des enfants et des adolescents et leur famille en déshérence : il professait volontiers que le travailleur social était le dernier maillon de cette chaîne qui retenait et reliait les individus au social.

Lire la suite

______________________________________________________________________________

Séminaires 2020/2021

« Trop humain dit-il », Elie Doumit (0675031629)

« Clinique 2.0 », Christian Colbeaux (0609612191)

« Clinique de l’enfant et de l’adolescent », Patrick Vanuxeem (06402885 67)

« Atelier de lettres », Sophie Dencausse (0676810764),

« Lecture du séminaire : Les non-dupes errent », Gery Charlet (0638700943)

« Suite de la lecture et présentation du texte de Jacques Lacan : D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose », Guy Voisin (0674354214) & Denis Grillat (0678629461)

« Atelier de topologie », Gilbert Desmoulins (0607858055),

Groupe de préparation des Journées de l’Ecole Psychanalytique des hauts de France 2021, « Il était une fois… un enfant sans histoire », prendre contact avec Marc Vincent (0762944339)                                            Argument (provisoire ?) : ici

Préparation du séminaire d’été de l’ALI 

« Lecture et présentation du séminaire de J. Lacan : L’identification »       Guy Voisin (0674354214)

« L’identification, une question pas si bête… », Christine Jasaitis (0670758304) & Annick Outters (0614473275),

Plus d’infos : ici

Vient de paraître

Madame,

Lettres d’une schizophrène à sa psy

Annick Outters, Marion Whyte

C1461BD8-426D-47AC-B985-A536B7FCF1E1_1_1

Editions Borromées

Distribution L’Harmattan

Marion et moi faisons connaissance quand elle a 17 ans. Elle vient de faire une tentative de suicide. Je suis psychologue, psychanalyste. Nous ne pouvions prévoir que quelques vingt ans plus tard nous écrirons un livre.
Elle parle un peu de Lucifer et beaucoup de la mort, aime les lettres, écrit des poèmes et dessine des anges. Ils ne sont pas des anges gardiens mais habitent l’enfer et je ne les vois pas, alors pour me les lire, elle ne cesse de m’écrire … et je m’exclame : C’est beau !
Bien plus tard, un psychiatre lui a dit qu’elle était schizophrène. Nous livrons ici ce que de cette vie là, de ce chemin particulier, Marion souhaite porter témoignage.
« La schizophrénie, on peut la faire danser. »

Le mot de l’éditeur : ici

______________________________________________________________________________

Pourquoi la psychanalyse, aujourd’hui ?

Actes des journées de l’École psychanalytique du Nord

Pourquoi la psychanalyse, aujourd’hui ?

Notre modernité produit de nouveaux environnements signifiants – nouvelles familles, culte de la performance, instantanéité des échanges, etc. – qui prédisposent à un monde sans limites, dans lequel une nouvelle économie psychique privilégie le déni ou refoulement, l’anesthésie à l’introspection.

Pour autant, qui d’autre que l’analyse peut entendre la vérité du sujet en deçà des difficultés auxquelles il est confronté.

Prix : 20 €
ISBN : 978-2-87612-104-1 : vous pouvez le commander auprès de votre libraire
Sommaire : ici
En vente au siège de l’ALI : Association Lacanienne Internationale
25 rue de Lille
75007 Paris
0142601443
______________________________________________________________________________
Le Réel en psychanalyse
Entre épreuve et preuve
Élie Doumit
Fondateur de l’École Psychanalytique des Hauts de France
Disponible chez l’éditeur : EME éditions
Disponible chez le distributeur : L’Harmattan

En reprenant très rigoureusement et très pédagogiquement les grandes articulations de l’enseignement de Lacan, Élie Doumit déplie patiemment les enjeux de cette histoire et de cette parole, non sans y rencontrer l’impossible et ainsi y laisser entrevoir, par la lettre, ce que serait l’épreuve et la preuve du Réel.

Élie Doumit est psychanalyste à Lille et au Maroc. Il est membre de L’ALI et fondateur de L’École Psychanalytique des Hauts de France. Docteur en philosophie des sciences, il a enseigné l’épistémologie et la psychanalyse à l’université Charles de Gaulle à Lille.

La psychanalyse est une histoire de parole.
Mais pas n’importe quelle parole et pas n’importe quelle histoire.
En reprenant très rigoureusement et très pédagogiquement les grandes
articulations de l’enseignement de Lacan, Élie Doumit déplie patiemment
les enjeux de cette histoire et de cette parole, non sans y rencontrer
l’impossible et ainsi y laisser entrevoir, par la lettre, ce que serait l’épreuve
et la preuve du Réel.
Ces leçons éclaircissent les grandes lignes de la psychanalyse lacanienne tout
en laissant aussi la place pour ce qui reste inévitablement dans l’ombre. Les
grandes questions résonnent dans la perspective les unes des autres. Ces
résonnances multiples invitent le lecteur à entrer de façon très vivante dans l’histoire de la parole en psychanalyse.
Une excellente introduction à la théorie et à la pratique lacaniennes qui
nourrira tant le débutant que le praticien confirmé.

Ailleurs

24-3 Rencontre autour de  » La clinique du quotidien « 

Mercredi 24 Février 2021

Les éditions érès vous invitent à rencontrer
Anne Joos de ter Beerst et Jean-Pierre Lebrun
avec les discutants
Claude Allione, José Morel Cinq Mars et Joseph Rouzel

à propos de l’ouvrage :

La clinique du quotidien
Enjeux de la rencontre dans le travail social

en savoir plus

lors de la soirée Zoom
du mercredi 24 février 2021 à 20h30

Inscription gratuite mais obligatoire en cliquant ici 


Vous recevrez les codes de connexion à ZOOM quelques jours avant la soirée

Un fantasme prêt-à-porter ?

Questions sur le fantasme féminin

Du Samedi 06 Mars 2021 à 09:30 au Dimanche 07 Mars 2021 à 17:30
Diffusée sur Zoom
ALI journees mars2021 programme web 11 01 21 page 0001
Programme
_____________________________________________________________________________
2021 Grande conf EPHEP Melman
______________________________________________________________________________

Nouvelles publications

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Réel.jpg.

 

En reprenant très rigoureusement et très pédagogiquement les grandes articulations de l’enseignement de Lacan, Élie Doumit déplie patiemment les enjeux de cette histoire et de cette parole, non sans y rencontrer l’impossible et ainsi y laisser entrevoir, par la lettre, ce que serait l’épreuve et la preuve du Réel.

 
Actualité du Malaise

Néolibéralisme et Jouissance

Christian Colbeaux

Editions Borromées

Distribution L’Harmattan


 

Lacan ou le pas de Freud.

Mythes et Mathèmes

Elie Doumit

EME Editions, Distribution L’Harmattan


 

Femme et Psy

Tirésias

Préface Oedipe

Editions Borroméennes

 

 

Partout et nulle part

Hieronymus

Editeur : Ateliergaleried (30 juin 2017)

 

 

 

 

 

 Lire la suite

NET ADDICTION ?
Du jeu à la désaffiliation sociale

 

Christian Colbeaux (dir)

L’Harmattan, collection « Psychanalyse et civilisations »