Texte Fondateur

On sait que Lacan s’adressait à « tous », en prenant, bien sûr, à témoin les analystes. Aussi est-il permis de supposer que dans cette adresse, il allait à l’encontre de tout rassemblement où l’on se retrouverait « entre soi »,
indiquant ainsi la condition nécessaire pour que l’enseignement de la psychanalyse ne se dégrade pas en une pratique initiatique réservée à ceux qui auraient partagé la même expérience.

L’enseignement de la psychanalyse requiert ainsi un espace où l’analyste est appelé à élaborer ce qui, de la spécificité de son expérience, est susceptible d’être transmis, par delà la simple fascination qu’elle pourrait susciter. Certes, il y a un savoir qu’on ne peut produire qu’à la condition d’en avoir payé le prix, mais il est attesté que ce savoir ne peut valoir que dans l’adresse à tous, avec cette gageure que chacun y entende ce qu’il peut. Lire la suite…

Informations

Journées de l’École

« Les robots ont-ils un inconscient ? »

23 & 24 Novembre 2019

23 rue Malus, Lille

Les algorithmes ont colonisé notre quotidien, du smartphone à l‘internet, de la robotique aux neurosciences, etc.… Le développement de l’Intelligence Artificielle par les industries numériques bouscule notre conception de l’humain.

L’environnement dans lequel nous évoluons change de façon exponentielle. Le Deep Learning et le transhumanisme nous promettent le meilleur des mondes possibles.

Face à de tels bouleversements, la psychanalyse se trouve interrogée dans ses fondements par un pragmatisme implacable. Est-ce à dire que l’inconscient ne se signerait-il plus de mille manières ? La volonté de maîtrise réussirait-elle à le bâillonner ?

Face à cette course effrénée vers un au-delà du principe de plaisir, face à la tentative d’effacement de la subjectivité de l’être parlant, la découverte freudienne oppose à nouveau la pertinence de sa foncière subversion.

Quel discours la psychanalyse peut-elle tenir pour qu’elle puisse poursuivre ce qui structure son expérience ?

Programme : ici

Bulletin d’inscription : ici

______________________________________________________________________________

Séminaires 2019/2020

« Trop humain dit-il », Elie Doumit, le mardi 15/10 & 19/11 à 21h
« Clinique 2.0 », Christian Colbeaux, le lundi 18/11 & 16/12 à 21h
« Atelier de lettres », Sophie Dencausse, le mardi 08/10 & 12/11 à 20h 30
« Les non-dupes errent », Gery Charlet, le lundi 07/10 & 04/11 à 20h 30
« Que parie-t-on dans la rencontre avec l’enfant ? Dans quoi s’embarque-t-on ? », Patrick Vanuxeem, dates à déterminer
« D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose », Guy Voisin & Denis Grillat, le samedi 19 octobre de 14 à 16h
« Introduction à l’exercice de la topologie en psychanalyse », Gilbert Desmoulins, les vendredis 11/10, 25/10 & 08/11 à 20h
Préparation du séminaire d’été de l’ALI :
« L’Ethique de la psychanalyse »
Isabelle Dhonte, le mercredi 15/10 & 20/11 à 21h
Christine Jasaitis & Annick Outters, le jeudi 03/10 & 07/11 à 20h
Guy Voisin & Denis Grillat, les jeudis 10/10, 24/10, 14/11 & 28/11 à 20h 30

Plus d’infos : ici

______________________________________________________________________________

 Présentation du livre de Elie Doumit

« Le Réel en psychanalyse, entre épreuve et preuve »

Vendredi 21 juin 2019 à 19h
23 rue Malus, Lille
Avec la participation de
Jean-Pierre Lebrun
Jean-Marie Bedoret
Jérôme Delangue

____________________________________________________________________________

Vient de paraître

Pourquoi la psychanalyse, aujourd’hui ?

Actes des journées de l’École psychanalytique du Nord

Pourquoi la psychanalyse, aujourd’hui ?

Notre modernité produit de nouveaux environnements signifiants – nouvelles familles, culte de la performance, instantanéité des échanges, etc. – qui prédisposent à un monde sans limites, dans lequel une nouvelle économie psychique privilégie le déni ou refoulement, l’anesthésie à l’introspection.

Pour autant, qui d’autre que l’analyse peut entendre la vérité du sujet en deçà des difficultés auxquelles il est confronté.

Prix : 20 €
ISBN : 978-2-87612-104-1 : vous pouvez le commander auprès de votre libraire
Sommaire : ici
En vente au siège de l’ALI : Association Lacanienne Internationale
25 rue de Lille
75007 Paris
0142601443
Disponible auprès de Christian Colbeaux et Gilbert Desmoulins
______________________________________________________________________________
Le Réel en psychanalyse
Entre épreuve et preuve
Élie Doumit
Fondateur de l’École Psychanalytique des Hauts de France
Disponible chez l’éditeur : EME éditions
Disponible chez le distributeur : L’Harmattan

En reprenant très rigoureusement et très pédagogiquement les grandes articulations de l’enseignement de Lacan, Élie Doumit déplie patiemment les enjeux de cette histoire et de cette parole, non sans y rencontrer l’impossible et ainsi y laisser entrevoir, par la lettre, ce que serait l’épreuve et la preuve du Réel.

Élie Doumit est psychanalyste à Lille et au Maroc. Il est membre de L’ALI et fondateur de L’École Psychanalytique des Hauts de France. Docteur en philosophie des sciences, il a enseigné l’épistémologie et la psychanalyse à l’université Charles de Gaulle à Lille.

La psychanalyse est une histoire de parole.
Mais pas n’importe quelle parole et pas n’importe quelle histoire.
En reprenant très rigoureusement et très pédagogiquement les grandes
articulations de l’enseignement de Lacan, Élie Doumit déplie patiemment
les enjeux de cette histoire et de cette parole, non sans y rencontrer
l’impossible et ainsi y laisser entrevoir, par la lettre, ce que serait l’épreuve
et la preuve du Réel.
Ces leçons éclaircissent les grandes lignes de la psychanalyse lacanienne tout
en laissant aussi la place pour ce qui reste inévitablement dans l’ombre. Les
grandes questions résonnent dans la perspective les unes des autres. Ces
résonnances multiples invitent le lecteur à entrer de façon très vivante dans l’histoire de la parole en psychanalyse.
Une excellente introduction à la théorie et à la pratique lacaniennes qui
nourrira tant le débutant que le praticien confirmé.

Ailleurs

Papa où t’es ? – Journée ALI-Reims, ALI et EPhEP à Reims

Le Samedi 16 Novembre 2019 (09:15 à 18:00) à Reims
Les trois brasseurs. Salle de réunion
2019_1116_Journée ALI-Reims_ALI_EPhEP_2.jpg
Capture d’écran 2019-09-12 à 12.11.22.png
______________________________________________________________________________
Comment les enfants et les adolescents d’aujourd’hui trouvent-ils leurs repères symboliques dans le monde? – Journées ALI – EPEP
Du Samedi 07 Décembre 2019 à 09:30 au Dimanche 08 Décembre 2019 à 17:30 à Paris
Espace Reuilly
2019_12_07_08_Journées EPEP.jpg
JOURNÉES DE PSYCHANALYSE DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT

COMMENT LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS D’AUJOURD’HUI TROUVENT ILS LEURS REPERES SYMBOLIQUES DANS LE MONDE ?

Quels appuis  les enfants et les adolescents peuvent-ils trouver aujourd’hui dans un monde où l’impératif de jouissance et l’urgence prennent le pas sur le pacte de parole et le symbolique ? Cet ordre symbolique est régi par le langage et ordonne la subjectivité humaine. Peut-on se passer du symbolique ? Comment se transmet-il avec les enjeux de la fonction paternelle et de la transmission maternelle ? Avons-nous affaire à des remaniements de la fonction œdipienne ? Quand, au travers des références structurelles et culturelles  de la vie en société, les fondamentaux symboliques chancellent, comment s’orienter dans une représentation du monde et de la place que l’on peut y prendre?

Les manifestations symptomatiques des jeunes, et aussi de leurs parents démunis, nécessitent que les professionnels leur permettent de décrypter le réel auquel ils sont confrontés. Autrement ce réel les  mène dans un monde où la communication règne, au détriment de la dimension de la parole.

Il s’agit donc de permettre à ces jeunes patients de pouvoir compter sur notre accueil anticipateur, pari symbolique sur leur subjectivité en construction. C’est à ce parcours de travail et d’interrogations que nous invitent ces journées.


Intervenants pressentis : Sandrine Calmette, Isabelle Debrus, Sophie Dencausse,  Nathalie Enkelaar, Josiane Froissart, Jean Marie Forget, Joseph Giogga, Patrick Guyomard, Robert Lévy, Charles Melman, Martine Menès, Karine Poncet Montange, Christian Rey,  Louis Sciara, Corinne Tyzsler.
Responsables des Journées : Marika Berges Bounes, Sandrine Calmettes, Françoise Checa, Jean Marie Forget, Dominique Janin, Louis Sciara.

Lieu de l’évenement
Espace Reuilly
21 rue Hénard
75012 Paris (France)

Responsables
BERGÈS BOUNES Marika
CALMETTES Sandrine
CHECA Françoise
FORGET Jean-Marie
JANIN-DUC Dominique
SCIARA Louis

Nouvelles publications

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Réel.jpg.

 

En reprenant très rigoureusement et très pédagogiquement les grandes articulations de l’enseignement de Lacan, Élie Doumit déplie patiemment les enjeux de cette histoire et de cette parole, non sans y rencontrer l’impossible et ainsi y laisser entrevoir, par la lettre, ce que serait l’épreuve et la preuve du Réel.

 
Actualité du Malaise

Néolibéralisme et Jouissance

Christian Colbeaux

Editions Borromées

Distribution L’Harmattan


 

Lacan ou le pas de Freud.

Mythes et Mathèmes

Elie Doumit

EME Editions, Distribution L’Harmattan


 

Femme et Psy

Tirésias

Préface Oedipe

Editions Borroméennes

 

 

Partout et nulle part

Hieronymus

Editeur : Ateliergaleried (30 juin 2017)

 

 

 

 

 

 Lire la suite

NET ADDICTION ?
Du jeu à la désaffiliation sociale

 

Christian Colbeaux (dir)

L’Harmattan, collection « Psychanalyse et civilisations »