Art et psychanalyse

La prochaine rencontre du groupe Art et Psychanalyse est fixée le samedi 19 novembre de 15 h à 16h30 au LAAC ( parking et entrée Pont Lucien Lefol à Dunkerque tel : 0328895900 ) Vanessa Samiez nous propose deux gravures :  » L’Exilé vert » de Juan Miro(1969)  et une autre pas encore retenue à ce jour pour répondre aux souhaits de certains de discuter face à une œuvre « gravée » poursuivant ainsi la question de la « trace » . Question déjà soulevée par le passé mais redite face au travail-performance- de Shinohara ( Boxing painting) au cours de la séance de septembre.

Lire la suite…

L’âme du narcissisme

    Le samedi 1er Octobre 2016 de 9h30 à 12h30, 15 avenue de Roodebeek, l’AFB (association freudienne de belgique) vous invite à une table ronde à l’occasion de la parution du livre de Christian Fierens aux éditions Erès . En savoir plus: Annonce de la table ronde

Lire la suite…

Bonne année

Cette année s’ouvre Sur une déroute Sous la lumière blanche de l’info Les peuples sur les routes Le Réel se déchaîne Et le tonnerre gronde La parole se dérobe Et glissent nos fondations En couches vives L’urgence nous presse Il n’est que ce qui vit et meurt Il n’est plus temps de transmettre , mais d’inventer , autrement , une autre odeur , un autre ciel .., inventer ce qui nous est depuis toujours dérobé , inventer ce qui n’aurait jamais eu lieu . Annick Outters  Le 11 janvier 2016

Lire la suite…

Billets d’actualités

 La lobotomie n’est plus aujourd’hui chirurgicale, elle est fonctionnelle. « Passer son cerveau à l’autocontrôle » Le Monde du 10 février 2016 Qu’est-ce que le neurofeedback ? Le principe du neurofeedback est d’apprendre un individu à moduler son activité cérébrale et à modifier son comportement en fonction des informations reçues, le plus souvent sous forme visuelle ou auditive. L’IRM fonctionnelle en temps réel et la numérisation permet une approche plus précise et mesurable de l’arc stimulus- réponse au niveau de l’interface cerveau-machine. Le professeur Renaud Jardri chercheur au CHU de Lille déclare au Monde : « Actuellement nous cherchons à détecter les prémices des hallucinations afin d’aider les patients à mettre en place des stratégies particulières pour les éviter. » Selon lui, «  cette psychothérapie guidée par imagerie serait utile pour traiter d’autres symptômes subjectifs : les pensées intrusives, les troubles obsessionnels compulsifs, les reviviscences de traumatismes anciens mais aussi dans le cadre du bien être : les performances sportives ou intellectuelles, insomnie, anxiété… » L’industrie s’empare du concept. L’équipement automatisé peut être acheté ou loué par des particuliers (6500 à 10500 € selon le modèle) proposant une technique et un appareil non validé par la science !

Lire la suite…

Transcription de la Conférence de Jean Marie Forget du 18 mars 2016

Les enjeux des pulsions : la clinique des pulsions, une clinique actuelle. Il y avait une collègue enseignante qui nous avait fait un topo pour souligner comment, dans sa classe, elle repérait que les adolescents adressaient des mots à son regard et elle était effectivement éprouvée à devoir tenir sa place d’enseignante. C’est assez logique car si vous voulez entendre avec l’oreille des mots qui sont adressés à votre regard, ça traverse votre corps. C’est ce que je trouve intéressant à développer un peu. C’est une intrication des pulsions dans le champ scopique, et une traversée du corps. J’ai déjà beaucoup développé ceci avec la question des actings, des mises en scène. Je ne vais pas y revenir. Ceci correspond à l’incidence du regard dans le monde actuel. Nous sommes un peu familiers de ces choses-là. Ce qui me semble plus intéressant, c’est de repérer comment dans les défaillances symboliques du monde actuel, les jeunes ou ceux qui cherchent à s’y repérer, vont solliciter les autres ou vont solliciter l’autre, soit dans l’imaginaire soit dans le réel. Quand on ne trouve pas une décomplétude, une rigueur dans le champ du symbolique, par la parole, quand l’autre ne témoigne pas d’une restriction……

Lire la suite…