Informations

Les conférences et rencontres organisées par l’Ecole sont pour le moment suspendues, en fonction de la situation sanitaire

Les séminaires sont organisés, soit en présentiels, soit par vidéo, soit suspendus : veuillez vous référer au responsable

___________________________________________________________________________

Décès de Moustapha Safouan

Un hommage de Elie Doumit

Fondateur de l’Ecole Psychanalytique des Hauts de France

Hommage à Moustapha Safouan

 C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Moustapha  Safouan. De mon estime et de ma sympathie pour Moustapha Safouan, comment en parler ? C’est vainement que nous prétendons maintenir dans nos paroles, ceux qui s’absentent.

J’ai rencontré Moustapha Safouan dans les années soixante-dix à l’EFP, à l’occasion de congrès et de séminaires.

J’ai pu alors apprécier la liberté d’une pensée non tributaire des clichés du moment et le courage de ce psychanalyste étranger, dont l’accent n’avait d’égal que ses interventions aussi bien vivantes qu’argumentées.

Moustapha Safouan s’est senti très tôt responsable dans l’introduction de la psychanalyse dans le monde arabe. Il a œuvré à ce projet par plusieurs traductions en arabe des textes de Freud, notamment  La Science des rêves, et par sa participation à des congrès au Maroc et à Beyrouth, ce dernier organisé grâce aux soins de notre regretté collègue Adnan Houbballah dont on peut trouver les actes dans : Actes du premier congrès des psychanalystes de langue arabe, Palais de l’Unesco, mai 2004 Éditions Dar El-Farabi.

Je dois aussi souligner qu’il a été à l’origine du travail que j’ai pu développer au Maroc avec les psychanalystes de le Société Psychanalytique Marocaine.

Moustapha Safouan a répondu avec générosité aux invitations de École psychanalytique du Nord, où les lillois ont pu estimer l’étendue de son savoir, et la  probité avec laquelle il exprimait son propos.  J’ai constaté à cette occasion, au cours d’entretiens et de discussions plus personnelles, l’intérêt qu’il portait à l’histoire des sciences et au rapport entre science et psychanalyse, comme il l’a si clairement démontré dans son ouvrage Le Puits de la vérité.

Puissions-nous nous souvenir de Moustapha Safouan dans notre travail où son œuvre ne doit pas cesser de nous inspirer.

Lille, 11 novembre 2020.

Elie Doumit

______________________________________________________________________________

Samedi 12 décembre 2020 à 9h 30

Rencontre avec Annick Outters : sous réserve

Psychologue, psychanalyste, membre de l’Ecole Psychanalytique des Hauts de France et de l’ALI, à propos de son livre écrit avec Marion Whyte

« Madame, Lettres d’une schizophrène à sa psy »

Paru aux Editions Borromées, distribution L’Harmattan

76 Bd Vauban, 59800 Lille

______________________________________________________________________________

Séminaires 2020/2021

« Trop humain dit-il », Elie Doumit (0675031629)

« Clinique 2.0 », Christian Colbeaux (0609612191)

« Clinique de l’enfant et de l’adolescent », Patrick Vanuxeem (06402885 67)

« Atelier de lettres », Sophie Dencausse (0676810764),

« Lecture du séminaire : Les non-dupes errent », Gery Charlet (0638700943)

« Suite de la lecture et présentation du texte de Jacques Lacan : D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose », Guy Voisin (0674354214) & Denis Grillat (0678629461)

« Atelier de topologie », Gilbert Desmoulins (0607858055),

Groupe de préparation des Journées de l’Ecole Psychanalytique des hauts de France 2021, « Il était une fois… un enfant sans histoire », prendre contact avec Marc Vincent (0762944339)                                            Argument (provisoire ?) : ici

Préparation du séminaire d’été de l’ALI 

« Lecture et présentation du séminaire de J. Lacan : L’identification »       Guy Voisin (0674354214)

« L’identification, une question pas si bête… », Christine Jasaitis (0670758304) & Annick Outters (0614473275),

Plus d’infos : ici

Les commentaires sont clos.